Tintin en tournée

Je porte un pull Tintin. Dessus est représenté notre héros sur un petit bateau voguant vers « l’Ile Noire ». C’est un pull trop chaud pour le climat de Toulouse et la plupart du temps il reste plié en haut d’un placard.
Avant notre départ, j’entendais parler de températures de -20°, de vingt cm de neige, de vin chaud pour dégeler les veines.
Vint le moment où je me suis dit, mon Tintin vintage, je ne l’aurai pas acheté en vain et le voilà, dans ma valise de plus de …vingt kg, plié et prenant bien 20% de la place…
À la fenêtre de ma chambre meublée de façon assez sobre en bois légèrement rayé, aux lignes simplistes façon BD, je regarde au dehors ce décor presque en noir et blanc datant de l’époque soviétique. Dehors trois rares voitures sont stationnées, les maisons, peinture écaillée, quelques unes en bois, alternent avec quelques ruines abandonnées dans des terrains vagues clôturés.
La neige recouvre ce décor, où seulement passent quelques piétons au pas hésitant, la neige, « cette sœur des sapins », cette « bombe lactée que lancent les gamins » façon manteau…manteau pas vraiment blanc d’ailleurs mais plutôt sale et fatigué…
Ce tableau là me rappelle les albums où Tintin se retrouve en … Syldavie, préparant avec ses co-dessinés son départ vers la lune dans la célèbre fusée imaginée par Hergé.
Depuis que nous « balkanisons », je vois la Syldavie partout.
À Riga les maisons semblent sorties tout droit du « Sceptre d’Ottokar », les autocars de « l’Affaire Tournesol », les militaires et les policiers marchent au pas, dans les « aimables » traces des militaires et des policiers Syldaves -même uniforme couleur kaki, chapka vissée sur des cheveux rasés et cette amabilité tellement réputée des militaires et policiers…Syldaves.
Au mois de Mai, se profile la tournée en Chine, Shangaï « le lotus bleu »…
Seulement au mois de Mai, mon pull, à l’évidence sera trop chaud.
Ne me reste plus qu’à me Rendre à la boutique Tintin acheter un tee-shirt.
A propos de Tintin j’ai l’impression que le Stade Toulousain aurait bien besoin de lui en ce moment.
Il est surprenant de constater que la dernière défaite du Stade à domicile s’est produite (6-9 contre Toulon) alors que l’orchestre était déjà en tournée.
Relation de cause à effet? La demie finale du championnat aura lieu le dernier jour de notre voyage en Chine, aïe aïe aïe…

Hervé SALLIOT
Orchestre National du Capitole de Toulouse

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s