Tokyo-Niigata, une journée ordinaire, une fantastique symphonie!

Tournée_Japon_Symphonie

Partition pour grand orchestre en cinq mouvements. Synopsis.

 – Premier mouvement: Preludio

La journée commence Adagio dolce pianissimo par le réveil à l’hôtel de Tokyo.
Léger agitato mezzo-forte: les musiciens bouclent leurs bagages, vérifient l’horaire et prennent leur petit déjeuner en groupes épars. Thème calme et serein.
Accelerando molto: on dépose les valises qui partent pour Kyoto, puis, embarquement dans les bus et départ pour la gare; régisseurs qui s’ agitent pour vérifier l’exactitude de tout. Partie légèrement stressée et vive avant une fin Andante calma.

– Deuxième mouvement: le Shinkansen « Nozomi », Presto assai

Arrivée sur le quai de la gare de Tokyo : le Shinkansen part et arrive à l’heure, bien sûr…ici c’est le Japon!
Thème rapide qui s’accélère al possibile: banlieue de Tokyo, premiers paysages non urbains, campagne japonaise, montagnes enneigées, tunnels, tunnels, tunnels. Musique très rapide et souvent sombre (tunnels). Voix parallèles -pardon- voies parallèles du train qui glisse maintenant avec une extrême vélocité prestissimo vers le prochain concert.
Allargando molto: arrivée en gare de Niigata.
Suit une petite strette finale: descente de l’orchestre dans une sorte d’agitato alla francese un peu éloigné du mode traditionnel japonais.

– Troisième mouvement: Interludio tranquillo

Nouvelle séquence bus et installation hôtel Niigata.
Mouvement de transition sans caractère particulier qui reprend des éléments thématiques déjà cités dans le début de la symphonie.
Il se finit sur un nouveau sujet plus tendu, presque impérieux avec modulations diverses: les musiciens ont peu de temps, sans attendre ils partent par pupitres ou en solo à la recherche d’un restaurant. Dans deux heures la répétition commence.

– Quatrième mouvement: Appassionato con anima

Thème vif joué par quelques solistes: l’équipe technique s’agite pour les derniers détails d’implantation du plateau.
Tutti général: l’orchestre se met en place et les musiciens s’échauffent avant le début de la répétition. Séquence bruyante et désordonnée, ambiance dodécaphonique post école de Vienne.
Révision d’ensemble des points délicats du programme du soir. Partie beaucoup plus organisée et calme, thèmes souvent répétitifs.
Soudain, retour al niente, calma piano. La répétition est terminée, début d’une partie calme et reposante: les musiciens vont se préparer pour le concert, certains se restaurent, d’autres révisent encore quelques passages délicats; ils s’habillent.
Con fuoco!
Le concert vient de commencer. C’est le sommet de la symphonie, toutes les parties précédentes étaient là pour l’exécution de celle-ci. C’est l’apothéose de cette journée ordinaire de l’Orchestre du Capitole en tournée. D’ailleurs c’est une partie que vous connaissez très bien, vous, public fidèle toulousain.
Finale brillante tutta forzza. L’ouverture de Carmen (patrimoine national) comme dernier bis.

– Dernier mouvement: Andante molto tranquillo

Les musiciens rangent leurs instruments et se changent.
Agitato lointain sur le plateau où l’équipe technique s’affaire déjà pour tout ranger.
Mezzo-forte: tout le monde rejoint les bus puis l’hôtel.
Certains vont se coucher: thème calma mezzo-piano; d’autres vont grignoter un bout ou boire un verre: motif serein, harmonies majeures et heureuses avec modulation en mode mineur plus tard pour traduire une certaine fatigue.

La fantastique symphonie se termine par le thème initial du réveil, mais inversé (en langage musical on dit « en miroir »).
On se rend compte alors qu’il s’agit d’une berceuse traditionnelle japonaise.

Claude Roubichou
Orchestre National du Capitole de Toulouse

Advertisements

Une réflexion sur “Tokyo-Niigata, une journée ordinaire, une fantastique symphonie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s