Voyage

Cette fois c’est un gros voyage, un gros avion. On part pour du loin. Douze heures de vol et un Atlantique plus loin, c’est São Paulo. Brésil, Amérique du sud. Arrivé à l’hôtel j’ai vérifié, dans la salle de bain l’eau disparaît en sens inverse des aiguilles d’une montre, on est bien dans l’hémisphère sud. En Allemagne, l’orchestre à beaucoup voyagé, il est rare de jouer dans une ville nouvelle et, hormis les nouveaux, chacun a ses marques un peu partout: une adresse de restaurant, un musée visité à la sauvette la dernière fois, des souvenirs de jogging ou de shopping, une anecdote locale… Maintenant, place à l’exotisme, à la découverte, pour un peu on se sentirait proche de Christophe Colomb! Reste à encaisser le décalage horaire avant le premier concert à São Paulo, une bonne journée de récupération, un peu de tourisme pour les plus courageux, avec toujours le souci de se préserver pour le concert qui vient. Faites nous confiance, nous serons en forme demain.

Claude Roubichou

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s